Emplettes




Commentaire : auteur et livre cultes, d'une certaine manière. La Panthère bleue fut apparemment censuré (interdit?) pour pornographie. L'auteur y évoque de façon plus ou moins romancée sa vie, depuis son enfance en province jusqu'à son expérience de la banlieue, de la marge, de la prison... Nicole Bley, qui serait morte à 35 ans (on trouve très peu de renseignements la concernant sur Internet), n'a écrit qu'un autre livre, sorti en 1972, toujours chez Pauvert, au titre prometteur : Lâche ton cul, camarade - dont la première phrase serait : “Ça, vous allez en chier!” On voit le genre. Bley a aussi participé à des publications plutôt underground des années 1970 : Zinc, Parapluie ou Actuel. On est impatient de lire tout ça...


On a rangé le César Capéran de Louis Codet (voir ici, ou encore ) dans nos livres de coeur. Ce Louis l'indulgent est un “livre de jeunesse” de l'auteur, dont pratiquement toute l'oeuvre fut publiée post-mortem - il est mort en 1914, durant la guerre, à l'âge de 38 ans. Pour l'anecdote, on se demande ce que signifie ce mystérieux “CD. 4” qui figure sur le dos, sous le nom de l'auteur.



Un des rares livres de Jean Rolin qui manquait à notre “collection”. Le premier texte, intitulé Dingos, est une délectation, du Rolin de la plus belle eau. 




Une édition du milieu des années 1960, avec sa typo impeccable de classicisme et sa jolie illustration (signée P.R. - qui est-ce ?) À noter dans ce volume de petits récits poético-fantastiques, une nouvelle intitulée L'inconnue de la Seine, inspirée par ce fait divers fascinant qu'on a déjà évoqué ici et


Publié en 1972, un an après le génial La Guerre à neuf ans, ce Toupie la rage fut un échec - mauvaise presse, mauvaises ventes et, pour ce qu'on en a lu dans le métro, assez mauvais livre. Un bouquin très / trop énervé (il s'ouvre d'ailleurs sur l'avertissement suivant : “C'est un livre en colère”), qu'on sent écrit à la va-vite dans un état très alcoolisé. Mais bon, Jardin reste Jardin.

Commentaires

Articles les plus consultés